Mon Panier 0
Produit ajouté au panier avec succès
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits
Frais de port  À définir
Total
Continuer mes achats Commander

Vin Bio vs. Vin conventionnel

Le vin bio est-il meilleur que le vin conventionnel ?

Simple conversation de fin de repas ou grand débat entre passionnés de vin,  il a longtemps été difficile d’apporter des éléments objectifs pour répondre à cette question.

« Mais l’ignorance recule. Trois économistes viennent d’apporter, dans la dernière édition de The Journal of Wine Economics, un premier élément de réponse décisif. Magali Delmas et Jinghui Lim, de l’université de Californie à Los Angeles (UCLA), et Olivier Gergaud, professeur à la Kedge Business School, à Bordeaux, ont colligé 74 148 notations de vins californiens, publiées entre 1998 et 2009 dans trois revues (Wine Spectator, Wine Advocate et Wine Enthusiast) dont les évaluations sont issues de dégustations à l’aveugle.

Résultat : les vins « bio » ou « biodynamiques » (selon la certification privée de Demeter) affichent en moyenne un score supérieur de 4 points aux vins conventionnels, sur une échelle graduée de 50 à 100 — 50 étant le score d’une épouvantable piquette, un grand cru d’exception pointant entre 90 et 100. » (Extrait de l’article « Des vertus du vin bio », Le Monde)

Sur le plan gustatif, bien que cette notion soit subjective, cette étude très sérieuse donne le vin bio vainqueur de ce round.

Et concernant le prix ?

Le vin bio coûte-t-il plus cher ?

L’alimentation bio coûte généralement plus cher que la nourriture conventionnelle, mais la règle s’applique t’elle aux vins bio ?

La culture du raisin en agriculture bio ou biodynamique n’utilise pas de produits chimiques et requiert donc plus d’attention humaine et plus de main d’œuvre. Une exploitation viticole bio emploie en moyenne (en France) 1.8 personnes, soit 50% de plus qu’une exploitation conventionnelle ( « Le vin bio crée 50% d'emplois en plus que le vignoble classique », Le Figaro).

D’autre part, l’utilisation restreinte de produits chimiques permet à une exploitation viticole bio de venir compenser, partiellement, les dépenses supplémentaires en main d’œuvre.

Les coûts de production d’un vin bio sont donc plus importants (de l’ordre de 15% à 30%),  que ceux d’un vin conventionnel. Logiquement, ces coûts sont répercutés sur le prix de vente au consommateur final.

Vin et société 

Vous l’avez compris, la course reste serrée entre bio et conventionnel. Cependant nous accordons une grande importance aux choix des consommateurs : quel impact dans l’achat d’un vin bio ou conventionnel ?

Acheter un vin conventionnel c’est favoriser l’utilisation intensive de produits chimiques, l’appauvrissement des sols, la pollution des nappes phréatiques et encourager un modèle agricole et économique à la vision uniquement productiviste.

Acheter un vin bio c’est soutenir les petites exploitations et l’emploi, protéger les terroirs français, limiter la pollution des sols et de l’eau. Acheter un vin bio c’est s’engager pour l’avenir !

Mais qu'est ce que Découverte vins Bio ?

Créée en 2013, Découverte Vins bio a pour vocation de faire découvrir aux passionnés de vin les meilleurs cuvées françaises en bio.  Sous forme d’abonnement à une box, vous recevez chaque mois deux bouteilles soigneusement sélectionnées, accompagnées d’un livret pour tout savoir sur le vigneron, ses méthodes de production et sur la dégustation.

Pour découvrir le concept plus en détail : cliquez ici

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.