Mon Panier 0
Produit ajouté au panier avec succès
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits
Frais de port  À définir
Total
Continuer mes achats Commander

Ce mois-ci dans les vignes - Juin, partie 1

Comme on l’a vu dans le dernier billet « ce mois-ci dans les vignes », aux mois d’avril/mai, les vignerons lient les rameaux à des fils de fer, destinés à être relevés pour conduire la croissance de la vigne.

Agrafe palissageDébut Juin, il est enfin temps de relever ces fils. Conjointement à cette étape de relevage, le vigneron pratique le « palissage », qui a pour but d’aérer la végétation. Pour cela, le feuillage est réparti le long du fil fraîchement relevé, et maintenu en place par des agrafes (rassurez vous, pas les mêmes que celles du bureau), sortes de clips visant à coincer le rameau sur le fil.

Le relevage des fils et le palissage aèrent la vigne, et améliorent la « captation » des rayons du soleil par la végétation, phénomène indispensable pour un bon développement du cycle végétatif jusqu’aux vendanges.

 

En Juin, les jeunes pousses continuent leur développement, et les boutons floraux apparaissent. Fleur de vigneLa vigne présente des inflorescences en grappe. Chaque grappe porte entre 100 et 200 fleurs en moyenne.

Pour que les fleurs éclosent de leur bouton, il faut un coup de pouce précis de Mère Nature et de Monsieur Météo : environ 10 jours d’affilée de chaleur (plus de 18°C) et de soleil. Autant vous dire que cette année, la floraison a été retardée à beaucoup d’endroits…

 

Sur la vigne, les boutons s’ouvrent pas le bas (et non pas par l’extrémité du bouton comme la plupart des fleurs). Le capuchon s’ouvre progressivement, avant de tomber au sol et de laisser apparaître l’inflorescence « nue ». Durant ces 3 à 5 jours de floraison, la météo est également cruciale : une grande quantité de pluie pourrait gêner l’ouverture du capuchon et l’empêcher de tomber, ce qui aurait pour conséquence d’avorter la floraison, de rendre la fleur stérile (pas de raisin).

Durant ces journées, le vigneron se ronge les ongles et ne peut que subir la météo, en bien ou en mal.

 

Vient ensuite la phase la plus importante de ce mois de Juin : la fécondation. Pour qu’un raisin naisse et remplace la fleur, celle-ci doit être fécondée.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.